Peuples indigènes et art brut

 

 

Cet animal fantastique en bois sculpté et peint à la main par des Indiens maya du nord du Guatemala est un exemple de ce qu’est l’art brut. Aucun animal sculpté de cette tradition artistique n’est identique !

L’expression d’"art brut" a été inventée en 1945 par le peintre Jean Dubuffet pour désigner un art réalisé par des non-professionnels "sans connaissance artistique". Ces personnes créent hors des normes, sans suivre la mode. Comme pour cette sculpture, c’est un art spontané et très inventif qui tire son originalité de l’isolement des individus qui l’imagine. Le savoir-faire et les matériaux sont inédits c’est-à-dire complètement inventés par leurs auteurs.

Les oeuvres imaginées par les peuples indigènes appartiennent souvent à ce courant artistique. Leurs auteurs ne subissent pas l'influence de la mode car ils vivent isolés dans leur tribu. Ils n'ont pas usé leurs "culottes courtes" sur les bancs des grandes écoles d'art du monde comme beaucoup d'artistes de notre époque. Par conséquent, ils ne proposent que des créations originales dont la seule source d'inspiration est leur richesse intérieure et dans lesquelles on ne peut pas reconnaître tel ou tel enseignement.