Un magnifique Orok des Indiens wayana du Brésil

Ce spectaculaire costume amazonien représente le monde comme les Indiens wayana se le représentent, divisé en trois niveaux :

  • en bas, le Monde du Dessous, évoqué avec des plumes d'oiseaux aux couleurs sombres, comme le curassow,
  • au centre, le Monde du Milieu, avec des plumes du toucan qui niche dans les étages moyens de la jungle,
  • en haut, le Monde du Dessus, avec des plumes des macaos et des harpies qui volent dans la canopée et le ciel. Ce costume représente aussi le dieu Orok, une divinité sous-marine.

Le chamane du village a fabriqué cette parure sur une armature en rotin en forme de bouclier. Au cours d'une longue cérémonie d'initiation, les jeunes garçons doivent danser en portant serré sur leur torse ce costume, mais c'est en fait une épreuve qu'ils doivent surmonter pour montrer à tous leur courage.

En effet, des fourmis piquantes sont coincées à l'intérieur de l'armature, et même une fourmi-balle dont la morsure provoque un choc aussi violent que celle d'une balle de calibre 22. Les piqûres sont aussi sensées injecter dans le corps du garçon la force et l'énergie nécessaires pour devenir un homme, c'est à dire un futur mari et guerrier.

(d'après Tribal Arts n°3-été 2003)

 

Pour en savoir plus sur les Wayana, tu peux lire notre reportage dans la rubrique Qui sont les peuples indigènes ?