Victoire pour les peuples indigènes : mangez des frites !

Poisson d'avril 2011

 

Tandis que les Français et les Belges se disputent toujours la paternité des frites, le Tribunal administratif des Nations-Unies pour la propriété intellectuelle a décidé, le 1er avril 2011, que les Indiens d’Amérique du Sud doivent recevoir 1 % des revenus de la production mondiale de pommes de terre « en reconnaissance de l'apport précieux du savoir et de la créativité des peuples autochtones dans le système alimentaire mondial ».

La pomme de terre a en effet été domestiquée et cultivée pour la première fois par les Indiens de la région du lac Titicaca, sur les territoires actuels du Pérou et de la Bolivie, entre 3 000 et 2 000 avant J.-C., très longtemps avant qu’elle ne soit découverte par les conquérants espagnols au XVIe siècle de notre ère. Les Incas plantaient les patates à l’aide d’un outil traditionnel, la chaquitaclla, long bâton muni d’un tranchant en pierre ou en métal qui reste en usage aujourd’hui dans les Andes. Les Mapuche, qui appellent la pomme de terre poñi, la cultivent eux aussi depuis des siècles. Ce tubercule, qui a révolutionné la sécurité alimentaire des Européens au XVIIIe siècle, est de nos jours la quatrième denrée alimentaire mondiale.

Le Comité des nations indiennes d'Amérique du Sud (CNIAS), qui avait porté l'affaire devant le Tribunal, considère cette décision comme une « victoire majeure ». Son président, Jorge Papas, a déclaré : « Grâce aux royalties des pommes de terre, nous pourrons racheter les terres dont nous avons été spoliés depuis la Conquête ». Avec un revenu annuel estimé à 200 millions de dollars, le CNIAS sera en effet en mesure d'acquérir la plupart des terres actuellement occupées par des compagnies pétrolières, des firmes agro-alimentaires et d’autres activités industrielles en Amazonie et dans les régions avoisinantes.

La propriété intellectuelle des peuples indigènes pourrait prochainement être reconnue pour d’autres aliments qu’ils ont découverts et domestiqués. En attendant, mangez des frites et du hachis Parmentier pour contribuer au rachat de leurs terres par les Amérindiens !