Bushmen, Nukak, Sri-Lanka, Sentinele

Mars 2006

 

Botswana (Afrique)

Le gouvernement du Botswana a annoncé qu'une mine de diamants sur le territoire des Bushmen du Kalahari central aurait une superficie de 5 000 km2, soit 100 fois plus que ce qu'il avait annoncé. Cette découverte est une mauvaise nouvelle pour les Bushmen expulsés de cette réserve qui est leur terre ancestrale.

Tu peux suivre l'évolution de cette histoire en lisant les précédentes nouvelles de Survival.

 

Colombie (Amérique latine)

Les Nukak sont un peuple isolé de chasseurs-cueilleurs. L'isolement de leur territoire en fait une région idéale pour les planteurs et les trafiquants de coca. Ces Indiens sont de plus en plus victimes de la "guerre" qui règne dans le pays et sont obligés de fuir, pris pour cibles par des groupes armés qui s'affrontent alors qu'ils n'ont rien à voir avec ce conflit.

 

Sri-Lanka (Océan indien)

On annonce le retour d'une centaine d'indigènes wanniyala-aetto dans leur forêt, après qu'ils en ont été chassés il y a plus de vingt ans quand leur territoire est devenu parc national. Quelques-uns ont obtenu un permis de chasse, mais ceux qui n'en ont toujours pas risquent la prison quand ils abattent du gibier pour se nourrir.

 

Iles Andaman (Inde)

Les Sentinele, un peuple isolé menacé de disparition, ne sont plus que 50 à 200 personnes. Ils ont récemment tué deux pêcheurs qui s'étaient approchés de leur île. Pourtant la loi interdit de s'approcher à plus de 5 km de la côte, afin que les Sentinele soient protégés des maladies de l'extérieur et de l'exploitation de leurs territoire. Ils se nourrissent en chassant le cochon sauvage et le varan et pêchent à l'arc. Si ces deux pêcheurs avaient respecté la loi, ils ne se seraient pas fait tuer.