Les Bushmen font un procès

Mars 2005

 

Les Bushmen sont chassés de chez eux par le gouvernement de leur propre pays.

 

Les Bushmen gana et gwi vivent en plein cœur du désert du Kalahari, au Botswana, un pays situé au sud de l'Afrique. Dans cette région, riche en faune sauvage comme la gazelle, le ratel ou le springbok, avait été créée autrefois une réserve spécialement pour les Bushmen. Malgré tout, ils ont été expulsés de leurs villages en 2002 et installés de force dans des campements situés loin de leurs territoires.

 

 

Ils vivaient dans cet immense espace depuis des milliers d’années, les hommes chassant et les femmes cueillant tout ce que la nature peut donner pour se nourrir. Dans ces campements ils n'ont plus rien à faire, ne peuvent plus chasser et s’ennuient à mourir. Ils disent qu’ils se sentent "comme des ordures jetées à la poubelle".

Après les avoir expulsés, le gouvernement a loué une partie de leur terre à de grandes entreprises minières pour qu’elles y recherchent des diamants. On dit que cette région en regorge.

Depuis deux ans, ils ont intenté un procès au gouvernement du Botswana qui ne respecte pas la terre de leurs ancêtres. Ils veulent regagner le droit de vivre chez eux tranquilles et en paix. Ce procès a commencé il y a seulement quelques mois et de nombreux Bushmen viennent y témoigner.

"'Le gouvernement du Botswana affirme être une démocratie, mais ce n'est pas la réalité... Bientôt il ne restera plus aucun de nous", explique Mogetse, expulsé par la force de son village. Quatre mois après, il est mort, et sa famille n'a pas été autorisée à rapporter sa dépouille pour l'enterrer sur sa propre terre, parmi les siens.