Athlètes indigènes : élis ta médaille d'or !

Octobre 2012

 

Cet été, les Jeux olympiques de Londres ont été l’occasion d’admirer les qualités physiques des plus grands athlètes du monde. Dans la peau d’un papou te propose de découvrir en photo l’extrême habileté des peuples indigènes – des archers awá d’Amazonie aux plongeurs bajau de Bornéo, en passant par les coureurs de fond tarahumara du Mexique.

Rendez-vous en bas de la page pour voter pour ton préféré !

 

Bajau : la plongée

Les Bajau de Sabah, à Bornéo, peuvent plonger jusqu’à 20 mètres de profondeur pour pêcher et récolter des perles ou des concombres de mer.

Connus comme des « nomades de la mer », les Bajau passent la majeure partie de leur vie dans l'eau. La nuit, ils peuvent plonger en apnée jusqu’à trois minutes.

Sur la photo, un jeune garçon portant des lunettes de plongée artisanales s’accroche à la queue d’un requin nourrice fauve dans la mer de Chine.

 

© James Morgan/Survival

 

Awá : le tir à l’arc

Les Awá, la tribu d’Amazonie brésilienne la plus menacée, sont de grands archers.

Ils chassent avec des arcs mesurant jusqu’à 1,85 m et transportent des carquois de flèches confectionnées en bambou, fibre de palmier, résine et plumes d’oiseaux. Les pointes des flèches varient en forme et en taille selon la proie.

Les chasseurs guettent l’apparition du singe hurleur, assis sur des branches d’arbres à plus de 30 mètres de hauteur.

 

© Fiona Watson/Survival

 

Hamar : l’épreuve d’équilibre

Chez les Hamar, une tribu de la vallée inférieure de l’Omo, en Ethiopie, le rite de passage à l’âge adulte consiste à bondir à saute-mouton sur une rangée de vaches. L’homme qui passe cette épreuve a ensuite le droit de se marier, de posséder du bétail et d’avoir des enfants.

Avant qu’un homme ne s’élance, sa tête est partiellement rasée et son corps est enduit de bouse qui lui donne de la force ; le corps des vaches est lui aussi enduit pour être rendu glissant.

Un jeune homme qui échoue à cette épreuve peut se couvrir de honte... mais il a le droit de recommencer.

 

© Mario Gerth/Survival

 

Moken : la natation

On dit que les Moken, un peuple semi-nomade habitant l’archipel des Mergui, dans la mer d’Andaman, savent nager avant de savoir marcher.

Une récente étude scientifique menée par des chercheurs de l’université de Lund en Suède montre que l’acuité visuelle des enfants moken est 50 % plus grande que celle des enfants européens.

Depuis des centaines d’années, ils ont développé la capacité unique de se diriger sous l’eau, utilisant ces aptitudes visuelles presque surhumaines pour chasser dans les fonds marins.

 

© Cat Vinton/Survival

 

Tarahumara : la course d’endurance

La course d’endurance fait partie du mode de vie des Indiens tarahumara, ou rarámuri, qui vivent dans les canyons et les déserts des montagnes de la Sierra Madre, au Mexique. Rarámuri veut dire « celui qui court vite ».

Le jeu de course tarahumara le plus populaire est le rarajípar, qui s’apparente à du football, si ce n’est que le ballon qu’ils poussent de leurs pieds en courant est en bois.

Les plus longues courses, au cours desquelles les Tarahumara peuvent parcourir une distance de 150 à 300 kilomètres sur un terrain accidenté, en haute altitude, durent 48 heures.

 

© Jay Dunn/Survival

 

Asmat : le canoë

Dans la région côtière du sud-ouest de la Papouasie, il n’y a pas de route. C’est le territoire des Asmat, une tribu semi-nomade papoue. C’est pourquoi ceux-ci ont toujours utilisé de magnifiques canoës sculptés pour traverser les cours d’eau de leurs forêts marécageuses.

Comme tu peux le voir sur la photo, les pagayeurs dirigent le canoë debout et maintiennent leur équilibre en plongeant leurs longues rames dans l’eau, une tâche particulièrement délicate et dangereuse en raison des contre-courants créés par les fleuves qui se jettent dans la mer d’Arafura.

 

© Jeanne Herbert

 

Tu retrouveras la galerie photo "Olympiens indigènes" dans son intégralité sur le site de Survival.

 

 

Quel est le peuple indigène dont les exploits physiques t’impressionnent le plus ?