Jarawa

Tribu des îles Andaman, au sud-est de l'Inde, ils sont victimes des 'maladies du contact' qui sont apportées par les colons et les touristes

Aux îles Andaman, les safaris humains continuent

Octobre 2012

 

Pendant 60 000 ans, les Jarawa ont vécu isolés dans la forêt tropicale, près des côtes occidentales des îles d’Andaman du Centre et Andaman du Sud, dans l’océan Indien. On pense qu'ils sont les descendants des premiers hommes qui ont quitté l'Afrique, et leurs plus proches parents seraient les Bushmen du désert du Kalahari.

 

Enfant jarawaEnfant jarawa

Jarawa, Onge, Bushmen, Makuxi

Décembre 2008

 

Inde, îles Andaman

Conflit mortel chez les Jarawa

Un membre de la tribu jarawa a disparu et on pense qu'il est mort suite à un conflit avec un groupe de braconniers qui pêchaient illégalement dans le territoire jarawa.

Guarani, Jarawa

Mars 2007

 

Brésil : Des enfants guarani meurent de faim

Deux enfants guarani kaiowá sont morts de faim et plusieurs dizaines d'autres ont été amenés à l'hôpital pour malnutrition aiguë.

Quelques jours après la mort des deux enfants, Valdinez Souza, un Indien guarani, père de deux enfants, s'est pendu. On a retrouvé un mot près de son cadavre dans lequel il explique qu'il s'est donné la mort parce que les enfants de sa communauté souffraient de malnutrition aiguë.

Les îles Andaman et le tsunami

Mars 2005

 

Les îles Andaman et Nicobar se trouvent dans l'océan Indien, au Sud-Est de l'Inde. Le 26 décembre dernier, elles ont été très gravement touchées par le tsunami, car situées très près de l’épicentre du séisme. Survival a pu recevoir régulièrement des nouvelles des peuples qui y vivent.

Ce dossier comprend 4 parties :

Journée mondiale, Jarawa, Indiens du Rio Pardo, Penan, Papous

Juin 2005

 

Le 9 août : Journée mondiale des peuples indigènes

Dans l'article du 3 juin 2005 sur le droit à la santé pour les peuples de Sibérie, nous avions évoqué la déclaration des droits des peuples indigènes. De 1995 à 2005, l'ONU a travaillé sur cette déclaration qui doit garantir des droits particuliers à ces peuples, mais 10 ans n'ont pas suffi, et il a été décidé de continuer de 2005 à 2015.

Syndicate content