Guyane

L'or, un poison pour les Amérindiens de Guyane

Janvier 2011

 

Les Wayana, les Apalaï et les Teko habitent sur le Haut-Maroni, le fleuve qui marque la frontière entre le Surinam et la Guyane française et qui prend ses sources près de la frontière avec le Brésil. Ils vivent dans des villages construits le long des cours d'eau au cœur de zones naturelles dominées par la forêt vierge sur les rives française et surinamienne du fleuve.

 

Jeunes WayanaJeunes Wayana

Femmes indigènes

Mars 2006

 

Chaque année, le 8 mars est la Journée internationale de la femme. Le 18 décembre 1979, l'Assemblée générale des Nations unies a adopté une Convention, un texte qui précise tous les droits de la femme partout dans le monde. A cette occasion, nous te présentons des femmes indigènes remarquables, qu'elles soient étudiantes, chamanes, écrivains, maîtres de danse, chefs de village ou ministres.

 

Gendarmes et chercheurs d'or

Avril 2009

 

En Guyane française sur le fleuve Maroni, ou Aletani...

 

Les villages amérindiens wayana et émerillon, proches de la frontière avec l’Etat voisin du Surinam, sont exposés au passage des chercheurs d'or, ou orpailleurs, clandestins. Pour rejoindre leurs chantiers en forêt, ils traversent le fleuve frontière Aletani et passent devant les villages. Kindy Opoya, du village de Talhuen, témoigne :

Ruée vers l'or en Guyane

Juin 2006

 

Pas de chance pour la Guyane : c'est un sanctuaire pour les amoureux de la nature... et un eldorado pour les chercheurs d'or. Difficile de concilier les deux ! Rappelle-toi aussi que la Guyane est un département français.

Syndicate content